Ténosynovite, Doigt à ressaut à Avignon près de Arles et Valence

Le doigt à ressort est le témoin d'un conflit entre le tendon fléchisseur et son système de poulies qui le plaque contre les structures osseuses. L'inflammation ou l'épaississement de la gaine synoviale qui entoure le tendon fléchisseur est à l'origine de ce conflit. Il se traduit par des douleurs avec un accrochage caractéristique ou un blocage complet du doigt en extension ou en flexion, principalement au réveil.

Cette synovite peut créer un véritable nodule intra tendineux. Sans traitement, le tendon fléchisseur s'effiloche et se dilacère pour aboutir dans les formes les plus évoluées à une rupture du tendon. Une raideur articulaire peut aussi survenir, laissant une séquelle définitive.

Initialement, le traitement est médical et repose sur une infiltration de corticoïdes en regard du nodule. L'efficacité est rapide (quelques jours) mais souvent temporaire. Le doigt ou la main peuvent être douloureux pendant 48 heures après une infiltration.

Les infiltrations peuvent être répétées une ou deux fois maximum car la cortisone peut à la longue fragiliser le tendon et entraîner une rupture secondaire. Il y a également un risque (très faible) d'infection.

En cas d'échec du traitement médical, le traitement chirurgical est proposé. Il repose sur une ouverture de la poulie A1 par une incision dans la paume, à la racine du doigt. Ce geste est réalisé sous anesthésie locale ou locorégionale, en ambulatoire. La mobilisation est immédiate après l'intervention.

La cicatrisation s'obtient en une quinzaine de jours.

L'activité est reprise selon le type d'occupation, en général après 10 à 20 jours.

Cette intervention présente des risques :

L'infection nosocomiale
L'hématome.
L'algodystrophie
La raideur du doigt se voit surtout dans les formes anciennes. La rééducation et l'appareillage sont nécessaires.
L'extension du phénomène à d'autres doigts : le conflit du tendon fléchisseur avec sa gaine survient plus fréquemment.
Les douleurs persistantes parfois tenaces se rencontrent lorsqu'il existe une synovite importante.
Un syndrome du canal carpien peut survenir, qui témoigne en fait de l'extension du phénomène de synovite tendineuse au canal carpien.

Pour plus de renseignements:

Dernière modification le 25/10/2012