Maladie de Dupuytren à Avignon près de Arles et Valence

La maladie de Dupuytren se définit par un épaississement de l'aponévrose au niveau de la paume de la main et la face palmaire des doigts. Elle se manifeste par une bride rétractile (corde) sous la peau à l'origine d'une limitation de l'ouverture des doigts en extension et une rétraction des doigts dans la paume de la main. Elle peut être associée à des nodules à la face dorsale des doigts.

Le traitement est chirurgical et repose soit, dans quelques cas, sur une section des cordes rétractiles (aponévrotomie) par une aiguille sous anesthésie locale, soit sur leur excision (aponévrectomie) par une ouverture cutanée au niveau de la paume de la main et des doigts rétractés, sous anesthésie locorégionale en ambulatoire.

La cicatrisation spontanée s'obtient en deux à trois semaines en renouvelant les pansements. La convalescence moyenne est d'un mois.

Le port d'une prothèse et la réalisation de séances de kinésithérapie quotidienne sont indispensables pendant cette période pour récupérer l'extension des doigts concernés tout en conservant un enroulement digital satisfaisant.

Cette intervention présente des risques :

les hématomes, l'infection, les nécroses cutanées qui peuvent prolonger la durée de la cicatrisation.
Une complication plus rare est la section d'un nerf digital durant l'intervention laissant une zone insensible sur une partie du doigt qui diminue souvent avec le temps mais qui peut aussi laisser une séquelle douloureuse.
Des récidives et des extensions de la maladie ne sont pas rares et certains patients sont opérés à plusieurs reprises au niveau des deux mains.
Enfin, sur des doigts multi-opérés après de nombreuses récidives, l'option d'une amputation est parfois envisagée.

Pour plus de renseignements:

Dernière modification le 25/10/2012